Quand Thomas Pesquet suit le match France-Portugal depuis l'espace : "On n'est pas spoilé par les cris des voisins !"

Les bleus ont eu un spectateur peu commun.

placeholder
© BELGA

Ce mercredi soir, la France a partagé l'enjeu face au Portugal (2-2) dans un match assez fou. En plus d'être suivi par des millions de spectateurs à travers le monde, le match était également diffusé à des centaines de kilomètres de notre planète.

En effet, l'astronaute français Thomas Pesquet a pu vivre les exploits de ses compatriotes depuis la Station spatiale internationale. Celui-ci a posté les photos sur son compte Facebook.

"On n’est pas tombé dans le groupe le plus simple pour ces phases de poules et ça a rendu les matchs d’autant plus intéressants. Devant le match France – Portugal, j’ai essayé d’expliquer la règle du hors-jeu à des Américains. L’avantage ici c’est qu’on n’est pas spoilé par les cris des voisins ! Bravo à la France pour la 1e place" a-t-il commenté.


Mais cette diffusion n'a pas été aisée à mettre en place. Depuis l'espace, Thomas Pesquet et ses camarades font face à un géo-blocage qui les empêchent d'accéder aux contenus "terrestres". C'est pourquoi le 'Crew Support' a du prendre contact avec les différents diffuseurs afin de faire lever cette interdiction d'accès. Des démarches assez techniques ont ensuite été engagées, pour notamment débloquer une adresse IP très spécifique qui a été utilisée sur un ordinateur à Houston, au Johnson Space Center de la NASA, afin de permettre la diffusion du match directement dans la Station spatiale.

À plusieurs centaines de kilomètres de la Terre, la rencontre n'avait finalement que quelques secondes de décalage par rapport aux autres télévisions.