Des dizaines de virus anciens découverts dans des glaciers, dont 28 pour la première fois

Des dizaines de virus jamais vus par l'homme ont été découverts dans deux glaciers de l'Himalaya.

Des dizaines de virus anciens découverts dans des glaciers, dont 28 pour la première fois
©Shutterstock

La découverte de ces chercheurs de l'Université d'État de l'Ohio est exceptionnelle : des dizaines d'anciens virus, jamais observés auparavant, piégés dans un échantillon de glace au Tibet. Selon les chercheurs, la glace contenant les virus a été formée il y a plus de 14.500 ans. Elle a été trouvée à plus de 6.700 mètres d'altitude, sur la calotte glaciaire de Guliya et a été prélevée pour être analysée en 2015.

"Ces glaciers se sont formés progressivement et avec la poussière et les gaz, beaucoup, beaucoup de virus ont également été déposés dans cette glace", a déclaré Zhi-Ping Zhong, l'un des auteurs principaux de l'étude, dans un communiqué de presse.

Publiée récemment dans la revue Microbiome, l'étude détaille la découverte signalée pour la première fois en 2020. Selon les chercheurs, c'est seulement la troisième fois que des virus anciens sont trouvés dans de la calotte glaciaire. Ils assurent que les échantillons de glace contenaient le code génétique de 33 virus différents, dont "au moins 28" n'avaient jamais été détectés auparavant.

Et si en pleine pandémie de coronavirus, la découverte peut sembler effrayante, les chercheurs se veulent rassurants. Tout comme les virus déjà découverts, qui semblaient surtout avoir tendance à infecter les bactéries, des indices environnementaux suggèrent que les 28 virus nouvellement découverts n'attaquaient pas non plus les humains. Il est plutôt probable que ceux-ci s'en soient pris à des plantes anciennes et des organismes vivant sur le sol.

"Nous savons très peu de choses sur les virus et les microbes qui vivent dans ces environnements extrêmes et sur ce qui s'y trouve réellement", explique Lonnie Thompson, spécialiste des sciences de la terre à l'Université de l'Ohio, dans le communiqué. "Il est extrêmement important de documenter et de comprendre cela: comment les bactéries et les virus réagissent-ils au changement climatique? Que se passe-t-il lorsque nous passons d'une période glaciaire à une période chaude comme celle que nous vivons actuellement?"

Outre la découverte des virus, les chercheurs de l'État de l'Ohio affirment avoir mis au point un nouveau procédé pour analyser les microbes présents dans la glace sans risque de contamination.