La KULeuven promet la multiplication des noix de coco

Des chercheurs de la KULeuven ont mis au point une technique qui facilite la multiplication des cocotiers, a annoncé mercredi l’Université de Louvain dans un communiqué de presse.

Coconut trees on Zanzibar
©BELGAIMAGE
Belga

Cette découverte permet, de surcroît, de conserver plus facilement le matériel génétique des plants de cocotiers. Selon la KULeuven, il s'agit d'une avancée importante en raison de la forte demande en noix de coco au niveau mondial. Le chercheur Bart Panis, du Laboratoire d'amélioration des cultures tropicales de la KULeuven, et le doctorant Hannes Wilms ont réussi à faire en sorte que le cocotier forme plusieurs pousses au lieu d'une seule en temps normal. "Les cocotiers mettent toute leur énergie dans une seule pousse, qui doit grandir le plus vite et le plus haut possible. Cela rend les plantes très difficiles à cloner et à préserver", explique M. Panis.

"Nous sommes convaincus qu'il s'agit de la première méthode vraiment efficace en termes de temps et de coûts", déclarent les chercheurs. Une hormone de croissance déjà présente dans la banane a été utilisée pour stimuler un plant de cocotier à former de multiples pousses, ce qui représente "un potentiel énorme pour les plantations de noix de coco dans le monde entier", écrit la KULeuven.

Selon les chercheurs, cette découverte permettra également la préservation de la diversité des cocotiers. "Notre technique permet désormais de conserver à jamais les pousses du cocotier par cryoconservation dans l'azote liquide, à une température de -196 °C", indique Hannes Wilms.