Trix, 34 ans et toutes ses grandes dents

L’Institut des Sciences naturelles de Belgique présente une photocopie 3D du specimen découvert en 2013.

Trix, 34 ans et toutes ses grandes dents

Depuis que Jurassic Park les a popularisés sur le grand écran, les T.rex ou tyrannosaures sont devenus les rois des dinosaures. Alors, quand en 2013, dans le Montana, une équipe de paléontologues néerlandais et américains font la découverte d'un squelette particulièrement bien conservé grâce au sable qui l'avait rapidement enseveli après son décès voici 67 millions d'années, c'est évidemment la fête pour eux. "Jusque-là, nos connaissances étaient assez lacunaires tant les rares fossiles retrouvés étaient infimes, explique Cécile Gerin, responsable des expositions à l'Institut des Sciences naturelles de Belgique. Ici, ce T.rex, appelé Trix en l'honneur de la reine Beatrix des Pays-Bas, est complet à 67 %. Sur sa mâchoire, on constate qu'il a subi des morsures et blessures importantes, sans doute lors d'une bagarre avec un de ses congénères, blessures qui cependant ne furent pas mortelles vu qu'elles ont cicatrisé ; pareil pour quatre de ses côtes qui furent cassées mais qui se ressoudèrent."

Si l'exemplaire original est conservé aux Pays-Bas, celui présenté à l'IRSNB est une photocopie 3D. "Nous ne pouvions pas présenter l'original ici tout simplement parce qu'il était trop grand. Mais cette reproduction à l'identique permettra de faire circuler cette exposition, accessible aux enfants dès l'âge de cinq ans."

Ils découvriront ce que Trix mangeait, à quelle vitesse elle se déplaçait en s'engageant dans une course-poursuite à vélo avec elle, à quoi devait ressembler sa peau, ses excréments, ses œufs… La mise en parallèle du cerveau humain, de celui d'un crocodile et de celui de Trix ne manque pas non plus de piquant. "Trix nous a permis de répondre à beaucoup de questions sur les Tyrannosaures Rex, mais il en reste encore beaucoup à découvrir", conclut Cécile Gerin. "On sait en tout cas, par la coupe transversale de ses os, comme on fait pour dater un arbre, qu'elle est morte à 34 ans."

Bonne nouvelle pour les visiteurs, le billet d’entrée au muséum donne désormais aussi accès aux expositions temporaires.


Rue Vautier 29, à 1000 Bruxelles, jusqu’au 7 août 2022. naturalsciences.be/fr