Un rover construit par des étudiants américains va être envoyé sur la lune

La Nasa va réaliser le rêve de ces étudiants et de leur professeur.

J.F.
Un rover construit par des étudiants américains va être envoyé sur la lune
©shutterstock

À la mi-2022, les Etats-Unis enverront sur la lune Iris, un petit robot explorateur pas plus grand qu'une boite à chaussures.

Et, contrairement à ce que l'on pourrait croire, ce rover n'a pas été construit par des ingénieurs de la Nasa ou par des membres d'une grande société aérospatiale, explique la BBC, mais par des étudiants de l'Université Carnegie Mellon (CMU), située à Pittsburgh.

Sous la supervision d'un pionnier en robotique, cette équipe d'étudiants a travaillé de nombreuses heures pour mettre au point ce robot. Le défi technique était important puisqu'il consistait à réduire la majorité des éléments techniques présents dans un rover classique.

"Les étudiants sont tellement plus disposés à prendre des risques et à essayer des conceptions entièrement nouvelles", se réjouit le Dr Raewyn Duvall, directrice adjointe du programme Iris à l'Université Carnegie Mellon. "Je ne peux pas imaginer ce que cela fera aux étudiants de manoeuvrer depuis la Terre un robot présent sur la lune. Mais ce sera époustouflant."

Le but du rover est de se rendre à Lacus Mortis, une plaine de lave située au nord-est de la lune, et de transmettre des images qui seront réceptionnées sur Terre.

Si on entend beaucoup parler de rovers, il s'agit la plupart du temps de robots envoyés sur la planète Mars. En réalité, seuls quatre rovers sans équipage ont exploré la lune. Dans le futur, il y a toutefois fort à parier que le nombre augmentera drastiquement, à mesure des voyages privés organisés vers notre satellite.