Décès du biologiste François Gros, codécouvreur de l'ARN messager

Le biologiste François Gros, qui a participé à toutes les aventures de la biologie moderne, notamment la découverte de l'ARN messager, est décédé vendredi à l'âge de 95 ans, a-t-on appris dimanche auprès de l'Académie des sciences.

AFP
Décès du biologiste François Gros, codécouvreur de l'ARN messager
©AFP

"François Gros est mort le 18 février", a indiqué à l'AFP Etienne Ghys, mathématicien et secrétaire perpétuel de l'Académie des Sciences, un poste qu'avait occupé François Gros de 1991 à 2000.

Codécouvreur de l'ARN messager, l'intermédiaire moléculaire du code génétique ADN, sa contribution au décryptage du gène a été capitale. Ses travaux ont ouvert la voie, près de 60 ans plus tard, à l'utilisation de cette technologie dans les principaux vaccins utilisés contre le Covid-19.

Ce chercheur mondialement reconnu est né à Paris le 24 avril 1925 dans une famille "israélite non pratiquante". Il s'était replié à Toulouse pendant la Seconde Guerre mondiale. "Perpétuellement à la merci d'une dénonciation", il changeait de nom régulièrement, avait-il raconté dans ses "Mémoires scientifiques - Un demi-siècle de biologie" (2003).

François Gros a contribué, aux côtés des figures les plus éminentes de la recherche scientifique, à la naissance de la biologie moléculaire qui va bouleverser les sciences du vivant.