Des débris d'une fusée chinoise hors de contrôle s'écraseront dans les prochains jours sur Terre

Si la mission spatiale chinoise a été un succès, des débris se baladent aujourd'hui dans l'espace sans aucune surveillance.

La Rédaction
Des débris d'une fusée chinoise hors de contrôle s'écraseront dans les prochains jours sur Terre
©Belga

Ce dimanche 24 juillet, la Chine a lancé dans l'espace le deuxième des trois modules de sa station spatiale en cours de construction, la Chinese Space Station. Environ huit minutes après le décollage, le module-laboratoire long de 18 mètres s'est séparé de la fusée de lancement pour s'amarrer à Tianhe, le premier module de la CSS dans lequel vivent des astronautes. Un troisième module devrait venir compléter la station en octobre prochain.

Une mission qui a donc été un succès. "C'est la première fois que la Chine doit amarrer des véhicules aussi grands ensemble, c'est une opération délicate", a expliqué à l'AFP Jonathan McDowell, astronome au Centre Harvard-Smithsonian pour l'astrophysique. Néanmoins, si tout s'est déroulé sans heurt, la Chine est aujourd'hui au cœur d'une vive polémique, puisque plusieurs débris de ladite fusée voyagent à présent dans l'espace sans aucun contrôle. Ces débris vont d'ailleurs très certainement s'écraser sur Terre dans les prochains jours, comme l'a révélé The Aerospace Corporation.

Selon leurs prévisions, les débris devraient réintégrer l'atmosphère terrestre le 31 juillet dès 7h34 GMT (9h34 HB) et ce durant un laps de temps de 22h. Les lieux des atterrissages ne sont pour l'instant pas encore connus.