La découverte d'une fraude dans la recherche contre Alzheimer fait scandale

Près de 2 % des scientifiques admettent avoir déjà fabriqué ou falsifié des données. Le dernier scandale en date touche la maladie d’Alzheimer. Une seule étude truquée peut causer des dommages à long terme.

La découverte d'une fraude dans la recherche contre Alzheimer fait scandale
©Shutterstock
Doit-on jeter à la poubelle quinze années de recherche sur Alzheimer, car un chercheur a "fauté" ? Dans une nouvelle enquête qui fait grand bruit, le magazine Science pose la question, en remettant en cause une étude réalisée en 2006 par un neurologue de l'Université du Minnesota formé en France, Sylvain Lesné. Cette étude, citée 2 300 fois (!), présente, selon de nombreux experts interrogés par la revue, des signes "scandaleusement...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet