Les os des soldats de Waterloo ont été utilisés pour fabriquer du sucre, selon une nouvelle recherche

De nombreux documents suggèrent que les os ont été pillés à partir de 1834 et utilisés pour le processus de purification.

Les os des soldats de Waterloo ont été utilisés pour fabriquer du sucre, selon une nouvelle recherche
©BELGA
Mais où sont donc passés les morts de la bataille de Waterloo ? C’est une question qui intriguait les historiens. En effet, si la célèbre confrontation entre les troupes de Napoléon et une armée composée d’Allemands, de Britanniques et de Néerlandais a fait quelque 20 000 morts, très peu de restes ont été retrouvés. Les derniers l’ont été début juillet, dans le cadre de la campagne...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité