"Avec cette mission Artemis vers la Lune, c'est une nouvelle ère qui démarre pour l'exploration spatiale"

Ce 29 août doit décoller le premier vol des missions Artemis qui visent le retour des Terriens sur la Lune. Il s’agit cette fois d’un vol sans astronaute, mais dont “tout est nouveau”. L’Europe (et la Belgique) est partie prenante. Entretien avec le Belge Philippe Deloo, responsable de la partie européenne de la mission à l'Esa.

"Avec cette mission Artemis vers la Lune, c'est une nouvelle ère qui démarre pour l'exploration spatiale"
©Nasa
Artemis 1, première mission du programme américain de retour sur la Lune, doit décoller dès le 29 août (ou selon la météo, les 2 ou 5 septembre). Artémis 1 n’emportera pas encore d’astronaute à bord. Cette mission est destinée à tester la nouvelle fusée géante de la Nasa, SLS, dont ce sera le premier vol,...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité