Le mur payant des revues scientifiques s’effrite

D’ici 2026, les études financées par les fonds fédéraux américains devront être accessibles à tous, gratuitement et immédiatement. Face au changement climatique ou aux épidémies, la science en “open access” est une nécessité, affirment ses promoteurs.

Le mur payant des revues scientifiques s’effrite
La Maison-Blanche vient de l'annoncer, surprenant l'ensemble du secteur : d'ici fin 2025, les études scientifiques financées par des fonds fédéraux américains devront être disponibles gratuitement pour le public, dès le manuscrit publié. Cela change les règles établies en 2013. Plus question de l'embargo de six mois à un an que les maisons d'édition scientifiques avaient obtenu jusqu'ici, gardant ainsi les études financées par les agences fédérales derrière un mur payant durant cette...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité