Ordre d'auto-destruction d'une fusée japonaise après l'échec de son décollage

C'est le premier échec au décollage d'une fusée japonaise depuis près de 20 ans.

AFP
Ordre d'auto-destruction d'une fusée japonaise après l'échec de son décollage
©AFP

Une fusée de l'agence spatiale japonaise Jaxa transportant des satellites a échoué à décoller mercredi et a par conséquent reçu un ordre d'auto-destruction, selon plusieurs médias nippons dont la chaîne de télévision NHK et l'agence de presse Kyodo. La Jaxa n'était pas en mesure de confirmer ces informations dans l'immédiat. Il s'agissait du sixième lancement de sa fusée à combustible solide appelée Epsilon, dont les vols ont démarré en 2013.

C'est le premier échec au décollage d'une fusée japonaise depuis 2003, selon les médias locaux.

La Jaxa a interrompu la diffusion en direct en ligne du lancement d'Epsilon-6 depuis son centre spatial d'Uchinoura, dans le département de Kagoshima (sud-ouest du Japon). Les présentateurs ont expliqué qu'un problème était survenu, sans donner plus de détails.

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...