L’entreprise française Kinéis a annoncé lundi avoir levé pas moins de 100 millions d’euros pour mener à bien son projet : la mise en orbite de 25 nano-satellites dédiés aux objets connectés.

L’opérateur satellitaire toulousain a donc le feu vert pour débuter la construction de cette flotte de nano-satellites qui servira majoritairement à suivre des objets connectés à travers le monde.

Ce nouveau projet a été lancé par la Collecte Localisation Satellites (CLS), qui a notamment développé le projet Argos, qui permet la géolocalisation de n’importe quelle balise à la surface de la Terre. La néo-constellation de satellites suivra donc le même principe, de manière à localiser n’importe quel type d’objet connecté sur la planète.

Reste à voir si la multiplication des satellites en orbite ne fera pas l'objet d'une régulation plus stricte, étant donné les enjeux que cela peut représenter à long terme. Relire à ce propos: "Bientôt tous bloqués sur Terre, entourés de débris en orbite ?"