Sciences & Espace Qu'ils utilisent leur odorat, la vue ou la détection de chaleur, les suceurs de sang ne peuvent pas nous manquer...

Une étude s'est focalisée sur les différents stimulis qui permettent aux moustiques de nous repérer et de ne pas nous rater, le cas échéant. Outre l'odorat qui avait déjà été pointé du doigt par les chercheurs, le moustique se servirait également de sa vue et de la chaleur que notre corps émet.

Selon les conclusions de cette étude relayée par la BBC, la stratégie des moustiques se décortique en trois étapes distintes : “De 10 à 50 mètres, ils utilisent l’odorat et reniflent le CO2 ; s’ils sentent quelque chose, ils cherchent à détecter quelque chose de visuellement intéressant dans un rayon de 5 à 15 mètres. Et lorsqu’ils se situent à moins d’un mètre de la cible potentielle, ils s’orientent au moyen de la chaleur.”

Cela fait de nous des proies idéales pour nos ennemis des nuits d'été. En effet, nous ne pouvons nous empêcher d'expirer du CO2 lorsque nous respirons... La couleur des vêtements que vous portez ou de vos draps a également une importance puisque l'un des spécialistes de la chaîne britannique affirme que "la meilleure technique resterait de convaincre un ami de porter un tee-shirt plus contrasté que le vôtre".