En octobre dernier, pour la première fois de l’histoire, un tétraplégique est parvenu à faire quelques pas grâce à un exosquelette contrôlé par la pensée. Avant cela, d’autres personnes avaient déjà pu reprendre mentalement le contrôle de leur bras paralysé pour saisir des objets, boire ou manger.

Ces incroyables avancées scientifiques pourraient un jour permettre à des patients prisonniers de leur corps de retrouver leur autonomie. Mais également bouleverser complètement notre rapport aux machines.

L’homme d’affaires Elon Musk, déjà impliqué dans bon nombre de projets futuristes, rêve de développer une technologie “si sûre” qu’elle pourrait être utilisée par des personnes en bonne santé pour “augmenter les performances de leur cerveau”.

Entre rêves et réalités, zoom sur le monde fascinant du contrôle d’objets par la pensée.

>> Lire le dossier