Sciences & Espace

En identifiant quatre molécules qui, expirées par les patients asthmatiques, permettent de dresser la "carte d’identité" de leur inflammation, des pneumologues du CHU de Liège seraient-ils à l'origine d'une révolution dans la prise en charge de l'asthme? L'étude menée pendant huit ans sur 521 patients asthmatiques, qui vient d'être publiée dans l’American Respiratory Critical Care Medicine, une revue médicale internationale de pneumologie considérée comme une référence dans le domaine, pourrait le laisser penser.