Les Chinois se sont rués vers les magasins, en voyant ce... présage de la fin du monde. Le 10 décembre dernier, un phénomène optique, connu depuis la Grèce antique, a traumatisé de nombreux habitants des villes de Shanghai, Nankin et Suzhou.

Il s'agissait en fait d'un phénomène astronomique appelé « parhélie ». Cet effet d'optique, lié au halo solaire, fait apparaître une réplique de l'astre à sa gauche et à sa droite. Du coup, il était possible de voir 3 soleils dans le ciel.

Il y aurait environ 70 parhélies par an, en Europe. Mais pour les apercevoir, le soleil doit se retrouver relativement bas.