Ces nouvelles recrues travailleront aux côtés des astronautes actuellement au service de l'ESA.

Au cours des prochaines années, l'ESA prévoit de recruter chaque année jusqu'à 100 nouveaux employés pour l'ensemble de l'agence.

"Le point de départ sera le 31 mars 2021, date de l'ouverture des candidatures au poste d'astronaute. L'ESA encourage vivement les femmes à postuler, car l'agence cherche à renforcer la diversité des genres dans ses rangs", a-t-elle indiqué dans un communiqué.

"Grâce à un mandat fort des États membres de l'ESA lors de notre dernier Conseil ministériel en 2019, l'Europe prend sa place au cœur de l'exploration spatiale. Pour aller plus loin que jamais, nous devons nous projeter encore bien davantage", a expliqué le directeur général de l'ESA, Johann-Dietrich Wörner, cité par le communiqué.

Selon lui, ce processus de recrutement constitue la première étape. "Et je me réjouis de voir l'Agence se développer dans tous les domaines de l'exploration spatiale et de l'innovation, avec nos partenaires internationaux, dans les années à venir", a-t-il ajouté.

L'appel à candidature sera ouvert du 31 mars au 28 mai prochain. L'ESA ne prendra en considération que les candidatures soumises sur le site de l'ESA Career dans les huit prochaines semaines. Le processus de sélection en six étapes commencera ensuite, et devrait s'achever en octobre 2022.