Elio Di Rupo félicite François Englert pour son prix Nobel

Le Premier ministre Elio Di Rupo félicite chaleureusement François Englert pour son Prix Nobel de Physique, fait savoir mardi le Premier ministre dans un communiqué. "Cette prestigieuse distinction couronne une des plus brillantes intelligences belges et une carrière exceptionnelle au service de la science des particules", affirme Elio Di Rupo.

François Englert inscrit aujourd'hui ses pas dans une lignée prestigieuse, où figurent notamment les éminents scientifiques belges Ilya Prigogine, Christian De Duve, Albert Claude, Corneille Heymans et Jules Bordet, rappelle le Premier ministre. Il rejoint également les gagnants belges des Prix Nobel de la Paix et de Littérature Auguste Beernaert, Henri La Fontaine, le Père Dominique Pire et Maurice Maeterlinck. Elio Di Rupo souligne que cette distinction "honore l'Université Libre de Bruxelles et la Belgique tout entière".

Un Prix Nobel en sciences récompense un travail acharné et continu de scientifiques aux intelligences hors du commun et qui contribuent à nous faire comprendre le monde dans lequel nous vivons, selon le Premier ministre.

Elio Di Rupo, qui a eu l'occasion de visiter récemment le CERN à Genève en compagnie de François Englert, se dit encore "impressionné non seulement par ses connaissances mais aussi par sa passion de transmettre son savoir et de faire progresser la science".

Le Premier ministre se réjouit de cette nouvelle consécration internationale d'un talent belge. "Notre pays, terre d'excellence et d'innovation, salue avec fierté son nouveau Prix Nobel", conclut-il.

Rudy Demotte se réjouit

Le ministre-président de la Wallonie et de la Fédération Wallonie-Bruxelles Rudy Demotte se réjouit, mardi dans un communiqué, de la désignation de François Englert en tant que lauréat du Prix Nobel de physique pour sa contribution à la découverte du boson, désormais consacré sous le nom de boson de Brout, Englert et Higgs. "Dans la lignée de Jules Bordet, Albert Claude, Christian de Duve, Dominique Pire et Ilya Prigogine, cette distinction du Professeur Englert est un immense honneur pour la science en Wallonie et à Bruxelles", souligne Rudy Demotte. "Gageons que cette illustre reconnaissance fera naître un grand nombre de vocations scientifiques auprès des jeunes Wallons et Bruxellois, contribuant ainsi au renforcement d'une tradition d'excellence dans des domaines essentiels à la fois pour le progrès de l'humanité et le développement de nos régions", poursuit Rudy Demotte.


Dans cet esprit, le gouvernement wallon avait élevé, dès septembre 2012, le Professeur François Englert au rang de Commandeur du Mérite wallon, soulignant ainsi l'importance accordée à la recherche par les autorités wallonnes, rappelle le communiqué.

Rudy Demotte conclut par ces mots à l'adresse de François Englert: "Merci à lui pour son travail, ses immenses qualités intellectuelles et humaines et pour le rayonnement qu'il apporte à la Wallonie et Bruxelles".

Céline Fremault aussi

La ministre bruxelloise en charge de la Recherche scientifique, Céline Fremault, se réjouit vivement de l'attribution du Prix Nobel de physique à François Englert, qu'il partage avec le Britannique Peter Higgs, pour la découverte du boson de Brout-Englert-Higgs, déclare-t-elle mardi dans un communiqué. La ministre adresse ses plus chaleureuses félicitations "à cette figure emblématique de la recherche belge qui s'inscrit dans la lignée de nos compatriotes honorés par un prix Nobel tels que Christian de Duve et Albert Claude, en médecine en 1974, et Ilya Prigogine, en chimie en 1977".

"L'honneur de cette prestigieuse distinction rejaillit sur l'Université Libre de Bruxelles et, au-delà, sur toutes les universités belges et sur notre pays dans son ensemble. Elle met aussi en lumière le niveau d'excellence que vise notre enseignement supérieur", poursuit Céline Fremault. Selon la ministre bruxelloise, à travers ce prix, c'est un message fort que la Région bruxelloise envoie au monde. "Nous croyons en l'économie de la connaissance et comptons de nombreux acteurs scientifiques de premier plan, tant dans le monde académique que dans le secteur privé. Chaque année, nous investissons dans la recherche et l'innovation et nous continuerons de nous mobiliser pour le progrès et pour l'avenir", précise-t-elle.

Cette récompense constitue aussi et surtout un formidable exemple et une source d'inspiration exceptionnelle pour la jeune génération, selon Céline Fremault. "Nous devons continuer à sensibiliser les jeunes aux sciences, les motiver à faire des études scientifiques et à faire carrière dans ce secteur résolument tourné vers l'avenir".

"Une journée historique pour la recherche belge", dit Jean-Marc Nollet

Le ministre wallon de la Recherche fondamentale, Jean-Marc Nollet, félicite, mardi dans un communiqué, le physicien belge François Englert, lauréat du Prix Nobel 2013 de physique. Ce prix récompense plus de quarante années d'efforts investies par les chercheurs de l'ULB et leur collègue écossais Peter Higgs pour mettre en lumière l'existence du boson de Brout-Englert-Higgs. "C'est une journée historique pour la recherche belge", affirme le ministre Nollet. Ce 11e Prix Nobel belge permet à François Englert et feu Robert Brout d'inscrire leurs noms aux côtés de ceux de Jules Bordet ou Ilya Prigogine, autres lauréats belges de la prestigieuse récompense.

Cette reconnaissance des compétences en matière de recherche fondamentale confirme l'importance pour la Fédération Wallonie-Bruxelles d'avoir pérennisé le financement de la recherche fondamentale et d'avoir débloqué des moyens ambitieux pour cette recherche. Le ministre rappele qu'"au total, 9.200.000 euros ont été octroyés aux chercheurs travaillant sur le boson ces dix dernières années. Par ailleurs, la Fédération Wallonie-Bruxelles a toujours été une actrice impliquée dans la construction du CERN et du Grand Collisionneur de Hadrons qui se trouve à Genève".

La récompense obtenue aujourd'hui prouve donc combien la recherche fondamentale est la particule élémentaire de l'obtention d'un prix Nobel, conclut Jean-Marc Nollet.

Le CERN félicite François Englert et Peter Higgs pour leur prix Nobel

Le CERN, l'Organisation européenne pour la recherche nucléaire, dont le siège est en Suisse, félicite François Englert et Peter Higgs, lauréats du prix Nobel de physique 2013. La découverte de la particule de Higgs a été annoncée par les expériences ATLAS et CMS auprès du LHC (Grand collisionneur de hadrons) du CERN le 4 juillet de l'année dernière, rappelle le CERN mardi dans un communiqué. "Je suis enchanté que le Prix Nobel de cette année ait été attribué à la physique des particules", a déclaré le directeur général du CERN, Rolf Heuer. "La découverte, l'année dernière au CERN, du boson de Higgs, qui valide le mécanisme de Brout-Englert-Higgs, marque l'aboutissement de décennies d'efforts intellectuels déployés par de nombreuses personnes aux quatre coins du monde".

Le CERN rappelle que le "Modèle standard décrit les particules fondamentales dont est constituée la matière visible de l'Univers, y compris nous-mêmes, ainsi que les interactions qui régissent leur comportement. Il s'agit d'une théorie d'une remarquable efficacité qui a été confirmée par l'expérience au fil des années. Jusqu'à l'année dernière, le mécanisme BEH était le dernier volet du modèle qui restait à vérifier expérimentalement. Maintenant qu'il a été observé, les expériences au CERN se tournent vers la recherche d'une physique au-delà du Modèle standard".

La Commissaire européenne en charge de la Recherche félicite Englert et Higgs

La Commissaire européenne en charge de la Recherche, de l'Innovation et des Sciences, l'Irlandaise Máire Geoghegan-Quinn, félicite les physiciens belge François Englert et britannique Peter Higgs pour leur Prix Nobel de physique obtenu pour la découverte du boson de Brout, Englert et Higgs, a-t-elle fait savoir mardi. "C'est la reconnaissance de la contribution apportée à la physique moderne par François Englert et Peter Higgs", selon la Commissaire. "Je voudrais aussi féliciter les milliers de scientifiques qui ont travaillé sans relâche au CERN durant de nombreuses années afin de faire de cette découverte une réalité. La recherche financée par l'Union européenne a apporté sa pierre à l'édifice des travaux menés au CERN, notamment pour permettre le traitement des énormes quantités de données qui ont confirmé la découverte".

Le roi Philippe félicite sur Twitter François Englert

Le roi Philippe a adressé mardi ses félicitations au physicien François Englert pour l'obtention du Prix Nobel 2013 de physique via le réseau social Twitter. "Le Roi félicite chaleureusement François Englert, Prix Nobel de Physique. Talent exceptionnel, grand honneur pour notre pays!", indique le tweet du souverain à l'adresse du co-auteur des travaux relatifs au boson de Brout-Englert-Higgs.

"Une reconnaissance pour la communauté scientifique belge", selon Paul Magnette

Le président du PS, Paul Magnette, s'est joint mardi, par voie de communiqué, à l'ensemble des félicitations qui ont été adressées à François Englert pour son prix Nobel de Physique. "C'est la reconnaissance d'un long travail de recherche", souligne Paul Magnette. "C'est un jour historique pour mon ancien collègue de l'ULB mais cela met surtout sous les feux des projecteurs l'ensemble de la communauté scientifique belge. Soyons certains que ce type de reconnaissance internationale créera demain des vocations pour les sciences. Le monde a besoin de scientifiques qui se mettent au service de la société. Et puis ne gâchons pas notre plaisir, c'est le genre de nouvelle qui fait du bien", conclut le président du PS.

Le patron de la FEB félicite François Englert pour ce prix "amplement mérité"

"Toutes mes félicitations à François Englert pour ce prix amplement mérité. J'espère sincèrement que cette récompense sera une source d'inspiration pour tous les jeunes de ce pays que j'encourage dans les voies scientifiques", indique mardi Pieter Timmermans, l'administrateur délégué de la FEB. "Les sciences sont un domaine passionnant dans lequel ils peuvent trouver une grande source de satisfaction". Le travail effectué par le Professeur Englert durant des décennies prouve l'importance de la recherche fondamentale pour un pays comme la Belgique. Une découverte dont les applications et les enseignements sont essentiels à la compréhension de notre monde, poursuit le communiqué de la Fédération des Entreprises de Belgique.

François Englert s'est vu attribuer ce mardi le Prix Nobel de physique 2013 pour ses travaux relatifs au boson de Brout-Englert-Higgs, aussi appelé boson scalaire.

"Une formidable récompense", selon Jean-Claude Marcourt

"Ce Prix Nobel est une formidable récompense individuelle pour François Englert ! C'est également une récompense collective à travers les efforts de la communauté universitaire, précisément l'ULB, et l'excellence du travail des chercheurs de la Fédération Wallonie-Bruxelles", se réjouit Jean-Claude Marcourt, ministre de l'Enseignement supérieur de la Fédération Wallonie-Bruxeles, mardi dans un communiqué. "Cette brillante distinction récompense l'homme d'abord, ses compétences et les efforts fournis quatre décennies durant, l'excellence du niveau de la recherche, ainsi que, à travers lui, l'ensemble de la Communauté universitaire de la Fédération Wallonie-Bruxelles", souligne le ministre.

"A travers François Englert (...), c'est l'ensemble du travail de la Communauté universitaire et l'excellence de la recherche fondamentale de la Fédération Wallonie-Bruxelles qui se voient récompensés", ajoute le ministre Marcourt.

Le ministre Marcourt se dit convaincu "de la richesse de notre enseignement et de notre capacité à innover".

La reconnaissance mondiale qui salue aujourd'hui François Englert ne peut que nous encourager à viser toujours plus l'excellence, conclut Jean-Claude Marcourt.