Sciences & Espace

Sur les 45.000 "lits aigus" (hôpitaux généraux) recensés dans les hôpitaux belges, entre 10.000 et 15.000 lits sont jugés superflus, ce qui représente, à l'échelle de la Wallonie, entre 3.000 et 4.000 lits, assure jeudi dans L'Echo Jean Hermesse, le secrétaire général des Mutualités chrétiennes. Depuis la sixième réforme de l'Etat, ce sont les Régions qui ont hérité de la compétence du financement des bâtiments et des équipements hospitaliers. "Il est plus que temps de rationaliser l'offre car nous avons beaucoup trop d'hôpitaux aigus en Belgique. Face à l'évolution des techniques médicales, les longues hospitalisations sont moins nécessaires. Il est possible de limiter la durée de séjours dans les hôpitaux. Moins de lits sont donc nécessaires", estime Jean Hermesse.

Le patron des Mutualités chrétiennes plaide dès lors pour une conversion de ces lits aigus en lits de revalidation et résidentiels pour personnes âgées et en structures intermédiaires de prise en charge.