Sont particulièrement pointés du doigt les alcopops, sortes de limonades alcoolisées, et les cocktails. Ces boissons rencontrent un grand succès auprès des jeunes vu leur ressemblance avec les sodas et leur goût sucré. Le SPF appelle à la vigilance alors qu'un certain nombre de rhétoriciens participeront prochainement à la fête des "100 jours". Il est interdit, en Belgique, de servir ou de vendre de la bière ou du vin aux moins de 16 ans, ainsi que toute boisson forte aux moins de 18 ans. Les alcopops et les cocktails entrent dans cette catégorie.

Le SPF fait part de son inquiétude à l'approche de la fête des "100 jours" lors de laquelle certains rhétoriciens célèbrent la fin prochaine de leur scolarité. Un événement auquel participent des jeunes parfois âgés de 12 ou 13 ans, selon le SPF.

D'après celui-ci, les villes et les communes ont un rôle important à jouer dans le contrôle d'éventuels abus lors des fêtes.

Le service "Tabac et Alcool" du SPF Santé publique contrôle le respect de la législation sur le terrain. Il a effectué, en 2011, 4.300 contrôles qui ont abouti à l'établissement de 108 procès-verbaux à la suite d'infractions à la législation.