Entre 19 et 35 ans, un homme a deux fois plus de probabilité de décéder, avec des pics à 17, 22 et 24 ans, (trois fois plus de probabilité). Passé la soixantaine, elle est à nouveau doublée, selon les indications du rapport de l'institut.

Chez les femmes, il faut attendre l'âge de 51 ans pour arriver à la même probabilité de décès qu'au cours de la première année de vie, tandis que chez les hommes, l'équivalence est atteinte dès 48 ans. Le plus faible taux de mortalité se situe chez les femmes à l'âge de 4 ans et chez les hommes, à l'âge de 9 ans.

Par ailleurs, la proportion du taux de suicide, répertoriée dans la publication, montre une grande différence très importante entre hommes et femmes: 72,1 pc des suicides enregistrés concernent des hommes, pour 27,9 pc de femmes. Selon le dernier calcul, réalisé en 2009, l'espérance de vie en Belgique était de 82,2 ans pour les femmes et 77,1 ans chez les hommes.