Alors que la Belgique connaissait il y a juste un an une épidémie de grippe, ce phénomène n'est actuellement pas constaté chez nous, a indiqué jeudi à l'Agence Belga, le virologue et commissaire interministériel Marc Van Ranst. Ce dernier n'exclut cependant pas une épidémie en février ou mars. Le pic de l'épidémie de bronchiolite a, par ailleurs, été atteint il y a 10 jours. Peu de cas de grippe sont actuellement signalés en Belgique et même en Europe, relève le virologue. "Quelques cas sont bien sûr observés mais on ne peut pas parler d'épidémie", remarque Marc Van Ranst.

Les températures douces peuvent, en partie, expliquer cette situation, dit le virologue.

Le commissaire de la cellule Influenza n'exclut cependant pas l'apparition d'une épidémie en février ou en mars. Deux millions de personnes ont reçu le vaccin contre la grippe saisonnière cette année, un chiffre stable par rapport à l'an dernier, d'après Marc Van Ranst.

Par ailleurs, de nombreux cas de bronchiolite ont été constatés en Belgique. Le pic de l'épidémie a d'ailleurs été atteint il y a 10 jours. Une épidémie est enregistrée chaque année à cette période mais celle de 2011 est particulièrement sévère, relève Marc Van Ranst. Ainsi, aux cliniques Saint-Luc à Bruxelles, 40 pc des enfants admis actuellement aux urgences souffrent de cette maladie. Quelque 6.000 enfants sont hospitalisés chaque année pour une bronchiolite mais le séjour est souvent court, d'un ou deux jours.