La dernière enquête sur le tabac de la Fondation contre le Cancer, dont les résultats ont été dévoilés lundi, indique que 58 pc des fumeurs souhaitent arrêter la cigarette (ils étaient 51 pc dans ce cas en 2012). Quelque 70 pc d'entre eux désirent être accompagnés, de préférence par un médecin ou un infirmier. 

De plus en plus de fumeurs se tournent à cet égard vers le service d'aide au sevrage tabagique Tabacstop. Au premier semestre 2013, les contacts téléphoniques avec les tabacologues de Tabacstop ont en effet augmenté de 40 pc. L'enquête menée en avril et mai 2013 démontre donc que plus de la moitié des fumeurs (58 pc) souhaite arrêter de fumer. Une majorité (42 pc) est même prête à arrêter dans l'année. Par ailleurs, 4 fumeurs sur 10 ont déjà reçu le conseil d'arrêter de fumer de la part de leur médecin généraliste (ils étaient 3/10 en 2012).

L'intention d'arrêter de fumer diminue avec la classe socio-économique: dans les classes socio-économiques les plus élevées, 61 pc des fumeurs souhaitent arrêter le tabac, contre 55 pc dans les classes moins favorisées, révèle encore l'enquête.

De plus en plus de fumeurs font confiance à Tabacstop (0800 111 00). Au premier semestre 2013, les contacts téléphoniques ont en effet augmenté de 40 pc par rapport au premier semestre 2012. Pour l'équipe francophone, la hausse a été plus spectaculaire encore, avec 62 pc de fumeurs en plus accompagnés téléphoniquement au premier semestre 2013.