Dérivé du terme scandinave "vikingr", qui signifie "pirate", le mot Viking désigne ces guerriers connus pour avoir voyagé à travers l'Europe au Moyen-Âge. Les vikings sont souvent imaginés avec des cheveux blonds. On pensait tout connaître à leur sujet jusqu’à ce qu’une nouvelle étude remette en question ces certitudes.

Publiée dans la revue Nature Wednesday, cette étude révèle que non seulement les Vikings avaient les cheveux bruns, mais qu’ils n’étaient pas uniquement originaires de Scandinavie.

Pendant six ans, les chercheurs ont analysé plus de 400 squelettes de Vikings provenant de divers sites en Scandinavie, au Groenland et au Royaume-Uni. Basées sur l’ADN, les découvertes suggèrent que les Vikings avaient des gènes d’Asie et d’Europe du Sud dans leur lignée.

Ces nouvelles recherches "démystifient" l'image traditionnelle des Vikings blonds et révèlent des différences génétiques entre les diverses populations vikings de Scandinavie, ce qui suggère que les différents groupes étaient plus isolés qu'on ne le pensait auparavant.