Le corps rocheux est passé à une distance représentant environ cinq fois la distance Terre-Lune, mais suffisamment près pour être considéré comme "potentiellement dangereux".

La Nasa suit et répertorie tous les objets célestes susceptibles de percuter la Terre et de provoquer d’immenses dégâts, comme lorsqu’un astéroïde avait anéanti, il y a 66 millions d’années, 75 % de toute forme de vie terrestre.

L’astéroïde, appelé 2001 FO32, d’un diamètre estimé à 900 mètres, est passé dimanche à 15 h (heure belge) au plus proche de notre planète, selon l’observatoire de Paris. Selon la Nasa, il filait à 124 000 km/h.

Selon la Nasa, environ 80 à 100 tonnes de matériaux tels que de la poussière et de petites météorites tombent quotidiennement sur la Terre, mais des objets plus grands pourraient causer d’énormes destructions en raison de leur vitesse.

Selon l’agence spatiale américaine, plus de 95 % des astéroïdes de la taille de 2001 FO32 et susceptibles de passer à proximité de la Terre ont été répertoriés et aucun n’est susceptible d’entrer en collision avec notre planète au cours du siècle prochain. Ouf…

© AFP