Grâce à huit nouveaux vidéoprojecteurs de pointe, il emmène ses spectateurs en voyage à travers l’Univers… sans bouger de leur siège. Une programmation pour toute la famille est prévue durant les vacances de Pâques.

Qui n’a jamais rêvé d’assister au lancement d’une fusée, de voguer au milieu des planètes, survoler la surface de Mars ou chatouiller les limites du système solaire, voire de la Voie lactée ? C’est l’expérience que propose dès à présent le Planétarium de Bruxelles dans sa version numérique revisitée.

Sous son dôme de 840 m2 situé à deux pas de l’Atomium, les astro-amateurs entament un voyage d’environ une demi-heure où se mêlent voûte céleste, galaxie panoramique et nébuleuses colorées, grâce aux huit projecteurs laser spécialement conçus pour les planétariums numériques. Une petite prouesse technologique puisque ces appareils, qui projettent chacun une partie de l’image globale, doivent se synchroniser pour offrir un spectacle uniforme à 360°. Pour observer le ballet de la Planète bleue, la Lune ou encore l’astre solaire, l’Univers est reproduit grâce aux images de la base de données astronomiques SkyExplorer de la société RSA Cosmos, riche de plus de 100 000 étoiles.

"C’est une avancée pédagogique considérable", estime le directeur de l’Observatoire royal de Belgique, Ronald Van der Linden. D’un système de projection optique dans les années 1970, l’institution est passée à un système numérique en 2009. La résolution affinée, la nouvelle intensité des couleurs et du fond noir doivent ainsi permettre de "mieux faire apprécier aux spectateurs les découvertes scientifiques, afin qu’ils développent un regard critique" notamment sur l’état de notre planète et le changement climatique.

"En cette période de restrictions" liées à la crise du coronavirus, "c’est l’occasion de s’offrir, en plein cœur de Bruxelles, une escapade dans les étoiles", a également pointé le secrétaire d’État chargé de la Politique scientifique, Thomas Dermine, qui soutient le projet, comme la Loterie nationale. Pendant les congés de Pâques, le Planétarium propose chaque jour de la semaine six films de 10 h 30 à 16 h 30, à commencer par un spectacle dédié aux tout-petits (de 3 à 6 ans). Pour des raisons sanitaires, la salle de 350 places n’accueille que 30 visiteurs à la fois. Les réservations, par téléphone ou en ligne, sont donc indispensables.