Une collaboration entre des chercheurs finlandais et des photographes amateurs a abouti à la découverte d'une nouvelle forme d'aurores boréales, apprend-on mercredi auprès de l'une des scientifiques. Les aurores boréales se produisent lorsque des particules électriquement chargées du vent solaire frappent les couches supérieures de l'atmosphère terrestre. Ces phénomènes sont visibles dans les latitudes les plus septentrionales. Il existe un équivalent dans l'hémisphère sud connu sous le nom d'aurore australe.

Le phénomène céleste nouvellement observé est le résultat d'une interaction entre des zones adjacentes avec une densité d'oxygène élevée et faible, a déclaré la physicienne de l'Université d'Helsinki, Minna Palmroth. Jusqu'à présent, ces ondes de lumière polaire étaient totalement inconnues, a-t-elle ajouté.

Elles ont été découvertes à une altitude de 80 à 120 kilomètres, où il y a généralement peu d'observations.

Les photographes amateurs ont nommé cette aurore "Dunes" car le motif de vagues de couleur verte ressemble à des dunes sur une plage de sable.