Tous les ans, entre la mi-juillet et la mi-août, de petites particules de la comète Swift-Tuttle croisent l'orbite terrestre. En rentrant dans notre monde, les petits débris cométaires cognent dans les molécules de l'atmosphère. Ce choc, extrêmement violent, produit de la lumière. Chaque débris se transforme alors en "étoile filante". Ce phénomène est baptisé l’essaim des Perséides, également surnommée "Les larmes de Saint-Laurent".

Cette année, le spectacle devait atteindre son apogée dans la nuit du 12 au 13 août. Et il devait être extraordinaire, à condition que les conditions météorologiques le permettent. Les astronomes avaient annoncé une activité maximum allant jusqu’à 110 étoiles filantes par heure et ils prédisaient que le meilleur moment pour admirer ce phénomène serait aux alentours de 3h du matin.

Petit conseil pour les curieux: il convenait de s’installer dans un endroit sombre et débarrassé de toute pollution lumineuse, et de regarder dans la direction Nord-Est.