Le professeur Tytgat, toxicologue à la KUL, a confirmé mardi à l'agence BELGA avoir réalisé une analyse scientifique à la demande de Supersmoker. Selon un communiqué de la société, le taux de nicotine de la nouvelle substance serait réduit de 70% sans priver le fumeur du goût et de l'arôme de la cigarette traditionnelle.

La substance en question ne contient pas d'épices. Elle produit de la fumée qui ne contient plus de matières toxiques pour le fumeur et son entourage. La nouvelle cigarette serait en outre moins chère.

La société présentera son produit au cours d'une conférence de presse, vendredi prochain à 15h00, au Château du lac de Genval.