Cette fois, c’est la bonne. Il n’est plus question de test, ou d’exercice de validation. Pour la première fois, dimanche, doit effectivement s’envoler de cap Canaveral, la base de lancement de la Nasa en Floride, un vol entièrement privé destiné à assurer l’approvisionnement de la Station spatiale internationale qui gravite autour du globe et abrite des astronautes maintenant depuis plus de douze ans. Depuis la mise au rancart de la navette spatiale, ce travail de coursier trimestriel n’était plus assuré par les Américains, lesquels dépendaient des Russes et des Européens.

La capsule Dragon, véhicule de fret conçu, fabriqué et mis en œuvre par la société américaine SpaceX transportera environ une demi-tonne de vivres et de matériel, soit la première étape d’une série de douze missions commerciales confiées par la Nasa pour les quatre ans à venir à la société californienne. Un beau succès. SpaceX n’a été créé qu’en 2002, par Elon Musk, le fondateur de Paypal, système de paiement en ligne qu’il a revendu à eBay. Son ambition est loin d’être tarie. L’objectif avoué pour SpaceX est maintenant d’atteindre un niveau de fiabilité suffisant pour assurer des vols habités et ainsi combler le vide opérationnel laissé par les Américains après l’abandon de la navette spatiale.

Comme il y a trois mois, l’amarrage à la Station devrait avoir lieu trois jours après le lancement, soit le 10 octobre, à l’aide d’un bras robotique qui attrapera la capsule pour l’amarrer au port prévu. La capsule Dragon embarque une demi-tonne de fret dont le matériel nécessaire à 166 expériences que doit réaliser l’équipage actuellement à bord. Lors du retour, prévu à la fin du mois d’octobre, Dragon redescendra sur Terre une quantité similaire de matériel.

Parmi les expériences embarquées par Dragon, une examinera les effets de la microgravité sur une levure responsable de certaines infections fongiques. Une autre évaluera comment la microgravité affecte la croissance d’une plante. En effet, la moitié de l’énergie dépensée par les plantes terrestres sert à vaincre la gravité.