Brèves

L’équipe de l’USC (Union socialiste communale) de Wavre vient d’être renouvelée. Et si Stéphane Crusnière est resté président, il sera désormais secondé par Philippe Mortier, vice-président, par Michel Gallet, le nouveau secrétaire, et par Diana Molete, trésorière. Tandis que Didier Mortier représente les jeunes et Michel Mambourg, les seniors. Un comité mis en place pour quatre ans et qui s’est déjà accordé à planifier une série de réunions destinées à rencontrer les Wavriens, en vue d’élaborer un programme électoral. C’est que la nouvelle équipe a déjà les élections communales de 2012 en ligne de mire. La première réunion est déjà programmée le 30 mai à l’espace Belle Vue. Dans les six mois qui arrivent, l’USC espère avoir fait le tour des quartiers de Limal, Bierges et Wavre, "afin d’écouter les différentes sensibilités des Wavriens, depuis l’Orangerie jusqu’aux Quatre Sapins." Le temps de travailler sur les propositions et l’équipe envisage un second tour, en février et en mars, afin d’expliquer le programme, le soumettre aux habitants, et affiner le texte. Objectif : obtenir une version définitive en septembre. "Avec les écoles, les passages à niveau et l’engorgement de Wavre, la mobilité est un problème qui n’est pas évident à solutionner", avance d’emblée Stéphane Crusnière. "Mais c’est l’un des premiers points sur lequel nous avons réfléchi."

L. Dm.

Wavre

Les socialistes à la rencontre des Wavriens

L’équipe de l’USC (Union socialiste communale) de Wavre vient d’être renouvelée. Et si Stéphane Crusnière est resté président, il sera désormais secondé par Philippe Mortier, vice-président, par Michel Gallet, le nouveau secrétaire, et par Diana Molete, trésorière. Tandis que Didier Mortier représente les jeunes et Michel Mambourg, les seniors. Un comité mis en place pour quatre ans et qui s’est déjà accordé à planifier une série de réunions destinées à rencontrer les Wavriens, en vue d’élaborer un programme électoral. C’est que la nouvelle équipe a déjà les élections communales de 2012 en ligne de mire. La première réunion est déjà programmée le 30 mai à l’espace Belle Vue. Dans les six mois qui arrivent, l’USC espère avoir fait le tour des quartiers de Limal, Bierges et Wavre, "afin d’écouter les différentes sensibilités des Wavriens, depuis l’Orangerie jusqu’aux Quatre Sapins." Le temps de travailler sur les propositions et l’équipe envisage un second tour, en février et en mars, afin d’expliquer le programme, le soumettre aux habitants, et affiner le texte. Objectif : obtenir une version définitive en septembre. "Avec les écoles, les passages à niveau et l’engorgement de Wavre, la mobilité est un problème qui n’est pas évident à solutionner", avance d’emblée Stéphane Crusnière. "Mais c’est l’un des premiers points sur lequel nous avons réfléchi."

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...