Le contournement sud de Waterloo refait surface

Les choses bougent dans ce dossier et l’étude a été officiellement lancée.

J.Br.
Le contournement sud de Waterloo refait surface

Enfin ! Après plusieurs mois de disette, le dossier du contournement sud de Waterloo est revenu sur la table. La direction des routes du Brabant wallon vient officiellement de lancer la procédure pour l’étude de ce dernier. "Il s’agit du contournement dont on parle depuis plus de dix ans", sourit Cédric Tumelaire, l’échevin de la Mobilité à Waterloo.

Concrètement, même si pour le moment il ne s’agit que d’une idée, le projet a pour but de dévier de la N5 en amont de la Butte du Lion en venant de Genappe. "Les intentions sont de dévier de la N5 à hauteur du chemin de la Maison du Roi pour récupérer la chaussée de Nivelles plus loin et le ring de Bruxelles. Un accès doit également être réfléchi au niveau du rond-point du parc de l’Alliance à Braine-l’Alleud."

Le projet ne coûtera rien aux communes

Un ambitieux projet qui ressort enfin des placards mais qui n’est pas prévu pour demain. "Le lancement de cette étude est un grand pas en avant. Pour le moment, il n’existe qu’une idée et grâce à cette étude, on va pouvoir passer du croquis au plan réalisé par un auteur de projets. Bien évidemment, cela va prendre du temps. A mon avis, pour avoir un accord de voirie de l’ensemble des partenaires dans ce dossier et disposer d’un permis d’urbanisme, il faudra compter entre six mois et un an. Mais bon, aux regards des 10-20 ans de ce dossier, c’est une belle accélération."

Un gros projet au budget conséquent mais qui, bonne nouvelle, ne devrait pas coûter le moindre centime aux communes concernées, à savoir Genappe, Waterloo et Braine-l’Alleud. "Les estimations du budget doivent encore arriver mais le tout sera financé par la Région wallonne, rassure l’échevin de la Mobilité de Waterloo. Il s’agit d’une nouvelle nationale qui ne coûtera rien aux communes."

Voilà donc une bonne nouvelle pour la mobilité dans les alentours de Waterloo (voir ci-dessous) avec ce vieux dossier tant attendu. "Cela fait longtemps qu’on y travaille à tous les niveaux et même le fonctionnaire délégué souhaite le faire avancer. Maintenant, il faudra aller plus loin que le simple tracé en se rendant sur place et peut-être exproprier certains terrains pour la réalisation de ce contournement."


Une bonne nouvelle pour la mobilité

Si on parle de contournement sud de Waterloo, ce dossier touche bien plus que la cité du Lion même s’il ne sera pas si facile que cela à mettre en œuvre. "En venant de Genappe, ce devrait être assez facile en quittant la N5 au niveau du chemin de la Maison du Roi, note Cédric Tumelaire, l’échevin de la Mobilité de Waterloo. Par contre, au niveau du parc de l’Alliance, cela s’annonce compliqué à mettre en place." 

Un contournement serait intéressant pour des communes comme Genappe et bien évidemment Braine-l’Alleud. "L’intérêt pour la commune de Braine-l’Alleud est présent et ce contournement pourrait la désengorger. Pour le moment, comme la route du Lion est coupée, beaucoup d’automobilistes optent pour d’autres itinéraires. Si certains se dirigent vers le rond-point du Carrefour de Mont-Saint-Jean, d’autres, très nombreux, coupent par Lillois, ce qui entraîne un important trafic de transit." 

Enfin, le site de la Butte du Lion, qui est tout de même le site numéro un en Brabant wallon au niveau du tourisme, pourrait également en bénéficier et en tirer quelques avantages. "Depuis longtemps, nous souhaitons le mettre en piétonnier et grâce à ce futur contournement, le trafic sera réduit, ce qui est intéressant pour le tourisme et le projet de piétonnier pour le site de la Butte du Lion. Il devrait encore mieux être mis en valeur avec la construction de ce contournement."