Walhain/Chaumont-Gistoux: des éoliennes le long de l’autoroute E411

Des moulins à vent pourraient être construits d’ici 2017.

N. S.
Eoliennes vent énergie vert écologie développement durable renouvelable asbl vent du sud Arlon parc électricité route autoroute paysage environnement
Eoliennes vent énergie vert écologie développement durable renouvelable asbl vent du sud Arlon parc électricité route autoroute paysage environnement ©Jean-Luc Flémal

Dans les communes de Walhain et Chaumont-Gistoux, on parle depuis longtemps de l’éventuelle construction de nouvelles éoliennes. Ainsi, la coopérative citoyenne de production d’énergie renouvelable HesbEnergie fait savoir que la société Electrabel projette de construire 13 éoliennes le long de l’autoroute E411.

Sept d’entre elles seront installées dans l’entité de Chaumont-Gistoux et les six autres à Walhain. "Nous avons signé avec Electrabel un accord de co-développement, expliquent les responsables d’HesbEnergie. Selon cet accord et suivant le permis qui sera octroyé, nous construirons une ou deux éoliennes en partenariat avec les coopératives Nosse Moulin et Allons en Vent."

Pour l’heure, les détails du projet ne sont pas encore connus. "Mais les 13 éoliennes dont on parle ici devraient ressembler à celles qu’on trouve ailleurs dans la province, rassure Jean-Marie Gillet, échevin de l’Energie à Walhain. Elles ne seront pas forcément grandes et ne devraient pas perturber la population."

Pour l’heure, des réunions d’information préalables (RIP) à l’étude d’incidences sont planifiées par les deux communes concernées. "La règle veut que cette RIP se tienne dans la commune qui comporte le plus d’éoliennes. Dans ce cas-ci, c’est un peu particulier puisque dans l’ancien projet, il y en avait plus de prévues à Walhain et la RIP s’était faite ici. On a donc décidé d’organiser une première réunion publique le 9 décembre à 19h au Fenil."

La RIP officielle sera quant à elle organisée le 10 décembre à 20h à Chaumont-Gistoux. Autre petite précision faite par l’échevin : "Les nouvelles éoliennes seront plus éloignées de Tourinnes-Saint-Lambert que ce que prévoyait le projet initial afin d’éviter tout dérangement pour la population."

Les habitants des communes proches du futur parc éolien comme Incourt, Perwez, Ottignies-LLN et Mont-Saint-Guibert sont également invités à donner leurs avis qui seront pris en compte lors de l’étude d’incidences. Les citoyens pourront ainsi s’impliquer dans le projet en achetant des parts des futures éoliennes, prévues pour le début de l’année 2017.