Villers-la-Ville: sept emplois créés, bientôt un restaurant

Bilan positif pour la gestion du centre sportif de Sart-Dames-Avelines.

V. F.
Villers-la-Ville: sept emplois créés, bientôt un restaurant
©Flémal

Pour gérer le complexe sportif de Sart-Dames-Avelines et pour récupérer la TVA payée lors de la construction de cette infrastructure que les Villersois ont attendu durant plus de vingt ans, une régie communale a été créée.

En dépit du scepticisme de certains et après deux années de fonctionnement, les responsables et le (nouveau) directeur Benoît Xhrouet ont dressé un premier bilan, plutôt positif. D’abord, la TVA d’un montant d’environ un million d’euros a été effectivement récupérée et cette somme est entrée dans la trésorerie communale, conformément à ce qui avait été prévu dès le départ.

Au niveau sportif , la mise en fonction du hall des sports a rendu un beau dynamisme au monde associatif : plusieurs clubs se sont créés, ils sont aujourd’hui une vingtaine à utiliser les installations en soirée et chaque week-end.

Les résultats ont également été tirés vers le haut. "Le taux d’occupation est meilleur que prévu dans le plan d’entreprise, se réjouit aussi le bourgmestre Emmanuel Burton. Le centre sportif est complet en fin de journée et très rempli le week-end. Il reste des places en journée : nous allons essayer de proposer des activités pour les seniors."

Si l’occupation est plus que satisfaisante, les recettes, elles, sont inférieures aux estimations. L’explication est simple : pour ne pas tuer les clubs et associations avec des montants de location trop élevés, ceux-ci ont été fixés sous le tarif prévu par le plan d’entreprise. "C’est un choix politique", confirme le maïeur villersois.

Pour la buvette par contre, le chiffre d’affaires atteindra 85 000 € en fin d’année. C’est tout simplement le double de ce qui était attendu ! Ce qui fait que du côté de la Régie, on pense qu’en 2016, le fonctionnement quotidien du centre sportif pourra être financé sans déficit d’exploitation. Et cela alors qu’un cuisinier vient d’être engagé pour lancer le restaurant, lequel sera ouvert dans un avenir proche. La Régie aura alors créé sept emplois, ce qui est un autre résultat appréciable.