Louvain-la-Neuve: Pour surmonter le deuil et l’absence

"Mia Madre" de Moretti en avant-première pour une double bonne cause.

Christian Laporte
Louvain-la-Neuve: Pour surmonter le deuil et l’absence
©Photo News

Les associations "Vivre son deuil-Belgique" et "Parents désenfantés" installées toutes les deux au 15 B de la rue du Culot à Mousty organisent ce mardi 1er décembre prochain à 20h15 une projection en avant-première au Cinéscope de Louvain-la-Neuve du tout nouveau film de Nanni Moretti "Mia Madre" qui a été primé au dernier festival de Cannes.

Une belle soirée en perspective car une fois encore Nanni Moretti a sorti le grand jeu, dans tous les sens du terme, autour de la mort de sa propre mère.

Sa disparition en plein tournage de son "Habemus Papam" l’avait beaucoup touché. Et cela se ressent dans ce nouveau film aussi.

Le gala démarrera en fait dès 19h15 avec l’ouverture des portes et sera suivi d’une réception. Une soirée aussi au profit d’une double et interpellante bonne cause…

La mort entre dans la vie

"Vivre son deuil-Belgique" et "Parents désenfantés", tout en étant spécifiques - notamment en matière de contacts téléphoniques ! - n’en sont pas moins proches, ce qui explique aussi leur proximité géographique.

"La première, expliquent les organisateurs, est active depuis 1999 et cela en partenariat avec Pallium et Domus. Elle se consacre en fait à l’accompagnement de toute personne touchée par un deuil, quels qu’en soient la proximité, les circonstances, les croyances, le temps et l’âge". Des bénévoles spécialement formés assurent un accompagnement de fond à la fois par une écoute téléphonique, par des rencontres individuelles (sans thérapie) et enfin, par l’animation de groupes d’entraide.

"Vivre son deuil-Belgique" propose aussi des sensibilisations aux équipes professionnelles.

"De son côté, ‘Parents désenfantés’ accompagne depuis plus de trente ans les familles touchées par le deuil d’un enfant, quels que soient l’âge et la cause de sa disparition. Là encore dans un esprit de solidarité, des parents qui ont fait un cheminement de deuil de leur enfant écoutent bénévolement et avec la plus grande attention d’autres parents en deuil pour leur offrir une présence et un soutien chaleureux. Cette écoute permet de mettre des mots sur le vécu, d’humaniser la souffrance et retrouver peu à peu confiance en la vie. Là encore chacun vient quand il le désire et selon ses besoins."

Des ateliers communs

A noter que l’association n’a aucune appartenance religieuse ou philosophique et est donc particulièrement ouverte à toutes les formes de détresse.

Les deux associations collaborent aussi ensemble en organisant des ateliers Tournesol pour les enfants qui sont en deuil, quel que soit ce deuil. L’accent est mis ici sur le vécu de l’enfant à l’occasion d’un décès inattendu.


--> Renseignements : rue du Culot 15B - 1341 Céroux-Mousty. Vivre son deuil-Belgique : 010/45 69 92 ou 0477/96 10 37; Parents désenfantés : 010/24 59 24 ou 0489/ 44 82 23. Egalement le site www.enfantsendeuiltournesol.be