Des fouilles dans le cloître de la collégiale à Nivelles

Vincent Fifi
Des fouilles dans le cloître de la collégiale à Nivelles

Les archéologues interviennent préventivement, avant des mois de rénovation.Les Nivellois qui sont allés faire un tour dans le cloître de la collégiale, à l’occasion du premier marché des créateurs organisé par Kulturanivl et accompagnant l’initiative Nivelles Village, ont dû ressentir un choc : une (petite) pelleteuse était à l’œuvre au milieu de la pelouse, creusant plusieurs tranchées.

Pas de panique, on ne démolit rien, on préserve ! Il s’agit en réalité de fouilles préventives, qui sont menées par les professionnels du service archéologique de la Région wallonne. Des sondages et des relevés sont réalisés avant que des travaux de rénovation ne soient entamés par la Ville.

"Ils ont commencé mardi et s’ils trouvent quelque chose d’intéressant, nous leur laisserons trois mois pour travailler. S’il n’y a rien, les archéologues termineront plus tôt mais, dans tous les cas de figure, nous entamerons les travaux de rénovation au début du mois de septembre", confirme l’échevin des Travaux, Philippe Bouffioux.

Aspect général préservé

Au niveau technique, il s’agira principalement de remettre en ordre un conduit d’égout défectueux. Mais pour la rénovation proprement dite, la Ville a obtenu l’accord de la commission du patrimoine pour donner un coup de jeune aux toitures, traiter les pierres bleues, et placer un nouvel éclairage dans ce lieu historique cher aux Aclots.

Si l’aspect général du cloître sera préservé - on replacera même les cloches pour les mettre en valeur après travaux -, la Ville compte tout de même redessiner les espaces et placer de nouvelles plantations. Les haies de buis qui bordent les galeries devraient d’ailleurs disparaître.

Ces travaux qui seront entamés à la rentrée vont durer jusqu’à la fin du mois de février. L’échevin garantit cependant que la pelouse restera utilisable pour le Tour Sainte-Gertrude. Et l’entrepreneur s’est également engagé à s’arrêter et à évacuer temporairement ses installations de chantier le temps du marché de Noël, au mois de décembre prochain.

Par contre, à ce stade, il n’est pas certain que la patinoire puisse s’installer cet hiver dans le cloître en rénovation.