La société 5NPLUS, classée Seveso, veut renouveler son permis

Vincent Fifi
La société 5NPLUS, classée Seveso, veut renouveler son permis

L’enquête publique sur l’entreprise se termine le 15 juin.

Spécialisée notamment dans la production de bismuth, l’entreprise 5NPlus (ex-Sidech), qui emploie une septantaine de personnes près de la gare de Tilly, fait actuellement l’objet d’une enquête publique qui se terminera le 15 juin à midi. Dans ce cadre, une réunion publique était organisée à la commune, jeudi soir, et les responsables de la société ont détaillé le contenu du dossier.

Deux nouveaux projets

Objectif : expliquer leurs demandes et le contenu de l’étude d’incidences, et surtout rassurer les riverains en détaillant toutes les mesures prises depuis quelques années pour éviter les incidents sur le site et les impacts de l’activité en dehors de celui-ci. La demande de permis unique vise notamment à renouveler l’actuel permis d’exploitation, qui vient à échéance en octobre prochain.

Mais les responsables ajoutent de nouveaux projets, comme un "procédé de cristallisation thermique du nitrate de plomb" (1 million d’euros d’investissement) qui remplacera un ancien processus et devrait diminuer les rejets de nitrate. C’est que de l’aveu de l’entreprise, le taux de nitrate de l’eau sortant de l’usine et rejetée dans le Gentissart est trop élevé et ils ont jusque 2021 pour revenir dans les clous.

Réunion plutôt sereine

Dans le même esprit, une station d’épuration biologique sera installée. 5NPlus veut aussi installer des panneaux photovoltaïques sur ses toits et à l’arrière du site, doubler la capacité (pour arriver à 2m3) d’un réservoir d’argon, placer une nouvelle chaudière nécessitant l’installation d’une citerne de 90 m3 de gaz naturel liquéfié, et traiter un nouveau déchet contenant du sélénium et du molybdate.

Les riverains ont obtenu des réponses à la plupart de leurs questions lors d’une réunion plutôt sereine. Ils ont encore quelques jours pour réagir par écrit.