Un pont à 300 000 € pour le Ravel à Nivelles

Un pont à 300 000 € pour le Ravel à Nivelles

Le nouveau pont du Ravel a été inauguré par les autorités communales.

La saga du pont du Ravel, qui enjambe la chaussée de Braine-le-Comte à Nivelles, est officiellement terminée. Vendredi, une nouvelle infrastructure a été inaugurée, après des années d’attente, de travaux annoncés puis reportés, et quelques retards de chantier.

Le résultat est en tout cas probant : les deux ponts démolis ont fait place à une nouvelle passerelle d’un peu plus de 10 mètres de long sur 3 mètres de large, un escalier a été recréé et une sorte de goulotte permet de l’emprunter en poussant un vélo. Une aire de pique-nique et des espaces verts ont également été aménagés à proximité immédiate du pont.

Le tout a coûté un peu plus de 300 000 euros, financés par la Région wallonne. C’est que le pont n’a pas qu’une utilité locale : il s’agit de sécuriser le parcours de l’ancienne ligne 141, aménagée en Ravel de Seneffe jusqu’aux confins d’Ottignies en passant par Nivelles, Genappe et Court-Saint-Étienne.

Un réseau long de 1 500 km

Pour la Région, il s’agit d’une "véritable transversale brabançonne de modes doux" et l’idée est de permettre non seulement de longues balades le week-end, mais aussi une utilisation au quotidien pour relier les quartiers résidentiels aux écoles, aux commerces, aux entreprises ou encore aux infrastructures sportives.

Bref, le Ravel doit constituer à terme un réseau qui permet la mise en œuvre d’alternatives à la voiture pour toute une série de déplacements. Le gouvernement wallon rappelle d’ailleurs que le réseau est aujourd’hui long de 1 500 km et 300 km de chaînons manquants ont été identifiés comme prioritaires pour améliorer l’accessibilité et la connexion du Ravel aux quartiers et aux centres d’activités.

Le pont inauguré hier à Nivelles remplace une passerelle provisoire qui a été posée en… 2005 par la Défense nationale !