Le retour des Aclot-brocantes… et d’un superbe manège

Le retour des Aclot-brocantes… et d’un superbe manège

L’office du tourisme a relancé la saison des brocantes hier sur la Grand-Place.

Comment sait-on que le printemps se réinstalle à Nivelles ? Oui, bien sûr, il y a eu les oranges, les tambours et les plumes des Gilles. Mais ceux-là chassent l’hiver avec des résultats parfois aléatoires.

En revanche, depuis plus de dix ans, il y a un signe qui ne trompe pas : lorsque la belle saison s’installe vraiment, les brocanteurs font de même sur la Grand-Place, une fois par mois, à l’initiative de l’office du tourisme.

Et précisément, hier dimanche a eu lieu la première "Aclot-brocante" de 2019. Des centaines de chineurs, promeneurs ou simples curieux ont déambulé parmi les caisses étalées par les brocanteurs tout autour de la collégiale et dans le premier tronçon de la rue de Namur.

Animer le centre-ville le dimanche

De quoi mettre une belle animation en ville, et ce n’est qu’un début. Les prochains événements du genre sont programmés le 5 mai, le 30 juin, le 14 juillet, le 11 août et le 8 septembre.

L’idée est évidemment d’animer le centre-ville le dimanche et hier, c’était d’autant plus réussi que la date coïncidait avec Art en chemin, le parcours d’artistes organisé dans toute la cité des Aclots et dont l’accueil et l’exposition vitrine avait lieu dans le foyer du Waux-Hall.

Et à propos d’animation, ceux qui sont passés dimanche par la Grand-Place avec des enfants ont également pu profiter du superbe manège installé sous la tour du palais de justice.

Depuis quelques jours et jusqu’au 22 avril, Nivelles accueille en effet un "manège galopant de chevaux de bois" de toute beauté, que l’on doit à Jean-Baptiste Rorive. "Il a été construit en 1890 et a résisté à l’usure du temps, échappé à deux guerres mondiales et a traversé plus d’un siècle d’histoire pour le bonheur des grands et des petits", soulignent les responsables.