Projet immobilier en face de la maison d’Hergé à Céroux-Mousty: une victoire des riverains

Le recours des riverains a abouti, l'ouverture de voiries recalée par le gouvernement wallon.

Projet immobilier en face de la maison d’Hergé à Céroux-Mousty: une victoire des riverains
© Geerts
Charlotte Egli

Le 23 décembre dernier, la Région wallonne annonçait son refus quant à l’ouverture de la voirie à la rue de Ferrière, en face de la maison d’Hergé à Céroux-Mousty. Une première victoire pour les riverains opposés au projet immobilier qui prévoit la construction de 29 maisons dans le quartier.

Le gouvernement wallon appuie ce refus notamment sur les problèmes de mobilité, estimant que le plan de la voirie n’améliore pas le maillage urbain et supprime des sentiers communaux, ce qui réduit la mobilité douce. Il motive également sa décision par le risque d’inondation dû au problème de ruissellement des eaux, le fait qu’aucun égouttage collectif n’est prévu, et l’abattage nécessaire d’un arbre remarquable. De plus, les pompiers ont remis un avis défavorable à la création du quartier.

Le comité de riverains a créé le 9 décembre dernier l’ASBL "Fondation La Ferrière". Pour rappel, cette fondation a pour ambition de racheter la parcelle de 3 hectares afin d’y aménager une résidence d’artistes ouverte, d’y installer des vergers, des ruches, des espaces verts, le tout en favorisant l’insertion de personnes en difficulté. Dans la foulée de sa création, la Fondation lançait un crowdfunding d’envergure grâce auquel ils espèrent atteindre 1,2 million d’euros.

Avec la décision de la Région wallonne, la Fondation Ferrière gagne du temps pour rassembler l’argent nécessaire à l’acquisition du terrain. Pour Gauthier Ervyn, l’un des riverains opposés au projet, il y a fort à parier qu’un recours sera introduit par le promoteur immobilier Vlasimmo. Les informations supplémentaires sur le projet alternatif des riverains et le crowdfunding sont disponibles sur leur nouveau site internet www.laferriere.be.