L'homme qui s'était enfui de l'hôpital de Braine-l'Alleud, suspecté d'homicide, écroué à la prison de Nivelles

Un juge d'instruction l'a placé lundi soir sous mandat d'arrêt du chef d'homicide.

L'homme qui s'était enfui de l'hôpital de Braine-l'Alleud, suspecté d'homicide, écroué à la prison de Nivelles
©BELGA
Belga

Le suspect d'un homicide perpétré samedi à Jodoigne a été écroué lundi soir à la prison de Nivelles, a indiqué mardi la porte-parole du parquet du Brabant wallon à l'agence Belga. Né en janvier 2003 et sans adresse connue en Belgique, le jeune homme est suspecté d'avoir tué un homme sans domicile fixe né dans les années 1990.

Le corps sans vie de la victime avait été retrouvé samedi sur la voie publique, à Jodoigne. Après avoir envisagé la thèse d'un accident de la route mortel avec délit de fuite, la police s'est tournée vers la piste d'un probable homicide à l'arme blanche.

Appréhendé durant le week-end à Jodoigne, le meurtrier présumé avait réussi à s'échapper dimanche soir de l'hôpital de Braine-l'Alleud où il avait été conduit pour y subir des examens médicaux.

Repris lundi matin dans une zone d'activités économiques à Braine-l'Alleud, l'individu a une seconde fois été privé de liberté.

Un juge d'instruction l'a placé lundi soir sous mandat d'arrêt du chef d'homicide. L'intéressé a été écroué à la prison de Nivelles. Il doit comparaître jeudi en chambre du conseil où sera prise la décision de prolonger ou non sa détention.