Le président du CPAS de Waterloo a proposé de partir en mai, la majorité MR en a décidé autrement

La proposition du président du CPAS n’a pas été entendue. Raphaël Szuma accède à la présidence du CPAS.

Jérôme Brys
Le président du CPAS de Waterloo a proposé de partir en mai, la majorité MR en a décidé autrement
©VBG
Comme on s’en doutait, la tension était perceptible ce vendredi soir à l’occasion d’un conseil communal exceptionnel visant l’exclusion d’Étienne Verdin de son poste de président du CPAS qu’il occupe depuis une vingtaine d’années. On se souvient qu’il avait annoncé son souhait de quitter son poste à mi-mandat et avait émis l’idée de...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...