Investigations toujours en cours sur le site des anciennes papeteries de Virginal, à Ittre

Des investigations étaient toujours en cours, vendredi peu avant midi, sur le site des anciennes papeteries de Virginal, à Ittre, a indiqué l'auditeur du travail du Brabant wallon à l'agence Belga.

Investigations toujours en cours sur le site des anciennes papeteries de Virginal, à Ittre
©BELGA

Des équipes de policiers et représentants de l'auditorat du travail du Brabant wallon se sont rendus vendredi matin sur le site industriel ittrois. L'action intervient au lendemain de la publication d'un reportage par le magazine trimestriel d'investigations Médor.

Selon Médor, des travailleurs originaires d'Europe de l'Est procèdent au démontage d'installations des anciennes papeteries contenant de l'amiante. Les ouvriers, sans vêtements de protection, travaillent "sept jours sur sept dans l'usine désaffectée de Virginal", affirme le magazine.

Diligentée par l'auditorat du travail du Brabant wallon, la descente sur les lieux est intervenue vendredi en début de matinée et était toujours en cours peu avant midi.

Sont notamment déployés à Virginal des agents de l'Office national de la sécurité sociale (ONSS), de la direction générale du Contrôle du bien-être au travail (CBE/Inspection du travail), de l'Institut national d'assurances sociales pour travailleurs indépendants (Inasti) ou encore du Contrôle des lois sociales (CLS).

"Je devrais communiquer davantage dans le courant de l'après-midi, mais il est trop tôt, à ce stade, pour commenter cette opération", a expliqué l'auditeur Gautier Pijcke à l'agence Belga.