Le BW prêt à héberger 4000 réfugiés

Brabant wallon Plus de 1 000 offres d’hébergement ont été enregistrées dans la région.

Arnaud Huppertz
Le BW prêt à héberger 4000 réfugiés

Environ 1 050 ménages brabançons wallons ont décidé d’ouvrir leur foyer pour accueillir des réfugiés ukrainiens fuyant la guerre qui fait rage dans leur pays. Cela représente environ 4 000 places, a-t-on appris auprès des services du gouverneur du Brabant wallon, Gilles Mahieu.

La plupart de ces places n’ont pas encore été utilisées. Environ 200 réfugiés ont déjà été installés dans dix communes du Brabant wallon, depuis que les premiers réfugiés sont arrivés à Lasne.

Les Brabançons wallons qui ont proposé de mettre un logement à disposition des réfugiés ukrainiens et qui n’ont pas encore été contactés par les autorités à ce sujet - ils sont nombreux - ne doivent pas s’en inquiéter, Ils seront recontactés par leur commune dans les semaines à venir.

Le nombre de places proposées, initiatives publiques et privées confondues, dépassait dimanche dernier 22 500.

Tous les Ukrainiens arrivés en Belgique ne sont pas demandeurs d'un logement. "La semaine passée, on tournait autour de 30 % des inscrits en demande de logement et ces derniers jours on est descendu à 20-25 %", a commenté Benoit Mansy, le porte-parole de l'instance fédérale responsable de l'accueil des demandeurs d'asile. "On peut imaginer que la grande majorité des exilés ukrainiens qui ont choisi de venir en Belgique l'ont fait parce qu'ils avaient déjà un point d'attache dans le pays, de la famille ou un réseau de connaissances. L'enjeu sera d'installer de manière durable les réfugiés."

Des sites sont encore recherchés

Il a été estimé que 200 000 Ukrainiens trouveront refuge en Belgique, ce qui devrait correspondre à 7 000 réfugiés en Brabant wallon.

Les services du gouverneur sont aussi à la recherche de lieux pouvant héberger des centres d’hébergement collectif : des internats, homes, hôpitaux désertés, par exemple. Cette recherche avance bien, nous assure-t-on au palais provincial sans livrer plus de détails.

Arnaud Huppertz