Nouveauté pour conscientiser les fêtards en Brabant wallon: six bornes éthylotests vont être testées durant un mois dans les lieux festifs

La ministre wallonne de la Sécurité routière espère que les résultats des tests, gratuits, permettront de dissuader les fêtards de quand même reprendre la voiture.

Belga
Nouveauté pour conscientiser les fêtards en Brabant wallon: six bornes éthylotests vont être testées durant un mois dans les lieux festifs
©Alexis Haulot

Le début de l'année 2022 a été marqué par une augmentation des accidents mortels sur nos routes. Selon l'agence wallonne pour la sécurité routière (AWSR), l’alcool au volant a largement contribué à ce triste bilan. "Par rapport à la même période en 2021, le pourcentage de conducteurs sous l’influence d’alcool impliqués dans des accidents est passé de 9 à 13%", déplore Belinda Demattia, porte-parole de l'AWSR.

Pour sensibiliser les conducteurs wallons aux risques de l’alcool au volant, la Ministre wallonne de la Sécurité routière, Valérie De Bue, et l’AWSR, viennent de lancer une expérience-pilote aux sorties des lieux festifs (bars lounges, boîtes de nuit,...) : des bornes éthylotests interactives qui permettent aux automobilistes de contrôler leur taux d'alcool dans le sang avant de reprendre le volant. En espérant qu'un résultat positif les dissuadent de quand même reprendre la route.

"Plutôt que d’opter pour des boissons 0% pendant leur soirée, les conducteurs ont tendance à limiter leur consommation d’alcool en arrêtant de boire un petit temps avant de prendre le volant, confie Belinda Demattia. Or, évaluer soi-même son taux d’alcool et donc, le temps nécessaire à son élimination, est pratiquement impossible. L’alcoolémie dépend de la quantité d’alcool consommée mais également d’un grand nombre d’autres facteurs (sexe, métabolisme, le fait d’avoir mangé ou pas, l’état émotionnel, etc.) qui sont propres à chaque personne."

Nouveauté pour conscientiser les fêtards en Brabant wallon: six bornes éthylotests vont être testées durant un mois dans les lieux festifs
©dr

Concrètement, les bornes éthylotests permettront d'alerter chaque utilisateur sur son taux d’alcool. Le dispositif, élaboré par la société belge Fline, permet également de donner une indication du temps d’élimination de l’alcool sur base du taux détecté.

Dans un premier temps, six établissements festifs du Brabant-Wallon (L’Acte 3, le Doktor Jack, le Domaine du blé, l’Amusoir, le Happy’s et le Knokke Out) seront équipés de ces bornes. "Afin de couvrir l’ensemble de la Wallonie avant la fin de l’année, les bornes seront déplacées chaque mois dans des lieux de fêtes et salles de concert d’une autre province. Au total, une trentaine d’établissements auront testé les bornes d’ici le mois de décembre."

"Renforcer la prévention en matière de conduite sous l’influence d’alcool fait partie de mes dix mesures prioritaires pour améliorer la sécurité routière en Wallonie, indique la ministre de la Sécurité routière Valérie De Bue. L’installation de ces bornes éthylotests publiques permettra de conscientiser les conducteurs à l’impact de quelques verres d’alcool sur leurs capacités de conduite, et les incitera, je l’espère, à faire le bon choix entre boire et conduire."