Le cadavre retrouvé dans un champ est celui du policier bruxellois disparu le mois dernier

Un cadavre humain a été découvert, mardi après-midi, dans les campagnes de Bierghes, dans l'entité de Rebecq. Il s'agit du trentenaire Frédéric Gonzalez Moradiellos, disparu en juillet dernier de son domicile de Rebecq, a indiqué en début de soirée la porte-parole du parquet du Brabant wallon à l'agence Belga.

Belga
Le cadavre retrouvé dans un champ est celui du policier bruxellois disparu le mois dernier
©Shutterstock

Frédéric Gonzalez Moradiellos avait quitté, le mardi 5 juillet vers 10h00, son domicile situé le long de la rue du Petit-Bruxelles, à Rebecq. Depuis, il ne s'est plus manifesté.

D'importantes recherches et de nombreux devoirs d'enquête avaient été entrepris dans le Brabant wallon et en région bruxelloise, en vain.

Son corps sans vie a été découvert, mardi après-midi, dans un champ situé à proximité de la rue Quenestine, à Bierghes, dans l'entité brabançonne wallonne de Rebecq.

"Le corps se trouvait dans un état rendant son identification difficile. L'intervention d'un médecin légiste, d'une équipe du laboratoire scientifique de la police fédérale et des membres de la cellule des personnes disparues a été requise", précise la porte-parole du parquet à l'agence Belga.

"Il n'y a aucune intervention d'un tiers, ce qui exclut tout homicide. En termes judiciaires, il n'y a donc rien à signaler", conclut la porte-parole du parquet du Brabant wallon.

Affecté à Ixelles, le policier âgé de 35 ans était membre du personnel de la zone de Bruxelles-Capitale. Il avait tout récemment déménagé dans le Brabant wallon et gardait donc de nombreuses attaches bruxelloises.