UCLouvain : sans autorisation pour ses stands, Comac a été délogé par la police

Les jeunes PTB crient à l’intimidation policière. Ils ne sont pas au-dessus des lois, répond la police locale.

Quentin Colette
UCLouvain : sans autorisation pour ses stands, Comac a été délogé par la police
©DR.
Lundi 19 septembre, c’était jour de rentrée à l’UCLouvain. À cette occasion, Comac, le groupe des jeunes PTB, a installé un stand sur la place Agora et un autre près de la place...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité