Ibrahim, mort d'un arrêt cardiaque en plein match: beaucoup de fédérations ne réclament plus de certificat déclarant les sportifs aptes

"Et quand elles le réclament, on n'est jamais certains que le médecin n'a pas bâclé les tests."

Sébastien Ponciau
Ibrahim, mort d'un arrêt cardiaque en plein match: beaucoup de fédérations ne réclament plus de certificat déclarant les sportifs aptes
©D.R.
Un...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité