Une cinquantaine de vélos folkloriques, cinq vélos course et vingt et un vélos humanitaires prendront le départ de la course, ce mercredi 15 octobre sur le coup de 12 heures. Un départ qui verra le bourgmestre, le recteur et vraisemblablement d’autres personnalités dont certaines devaient encore confirmer leur venue, faire un tour de reconnaissance.

Une 38e édition portée par le CSE et qui se veut écologique, avec l’utilisation de 300 000 gobelets réutilisables. Une édition qui sera aussi - et c’est une première - limitée à la bière pils et aux bières spéciales. Vins et péket seront interdits, comme c’était déjà le cas pour l’alcool. "La mesure a déjà été évoquée lors des débriefings des éditions précédentes , indique Arnaud Dupuis, le président du CSE. C’est une initiative communale mais qui est née d’une concertation avec tous les acteurs : le CSE et les collectifs étudiants."

L’alcool ne sera donc pas vendu sur le site. Et une ordonnance de police permettra aux policiers de saisir l’alcool, de fermer une animation et d’infliger une amende administrative.

Une fête des voisins

Nouveauté de cette édition, "la fête des voisins" a pour objectif d’associer les habitants de Louvain-la-Neuve et le personnel académique aux festivités, dès 18 heures, mercredi. Deux bars : l’un proposant des bières spéciales et l’autre des bières locales seront installés sur la place Montesquieu qui sera équipée de gradins pour observer les vélos. L’Orchestrakot animera la soirée et le repas sera suivi d’un bal folk, de concerts reprenant les tubes des années 80, avant un DJ eighties qui clôturera la soirée.

Autre nouveauté : les votes par SMS pour les vélos folklo seront gérés par un nouveau programme, précise Julie Bekemans du CSE et un jury hétérogène sera chargé de départager les vélos folkloriques sur base de critères précis. La catégorie humanitaire, elle, fonctionne bien. Ces vélos qui courent pour une ONG ont permis, l’an dernier, de récolter 12 500 euros, puisque 10 cent par bière sont reversés à l’opération Humanibière.